Désir : Thématique Amour : 5 signes qui ne trompent pas 4 / 5

Dans cette série d’épisodes thématiques, nous allons aborder la notion de l’amour et des signes qui ne trompent pas et comment le désir vient mettre son nez là dedans ! Le mystère, la peur, l’aventure, le désir, le sentiment d’exister pleinement : cinq critères pour aider à mieux cerner ce qu’est l’amour vrai. Dans cet article, nous évoquer le désir !

Créer des rituels amoureux

Pour entretenir ou relancer le désir dans le couple, “il faut s’installer de façon positive dans le cerveau de son partenaire et renouveler les fameux points d’attachement” propose Lucy Vincent. On ne peut pas empêcher le temps de passer. En revanche, on peut aménager sa vie différemment pour se consacrer davantage à l’autre. La clé ? Créer des rituels amoureux, sources de plaisir pour relancer le processus du lien et sortir du quotidien. Les animaux le font dans leur parade de séduction.
Un temps de retrouvailles en amoureux peut se faire autour d’un repas avec ses mets préférés, un vêtement qu’il (elle) adore, un cadeau qui a du sens. Misez également sur les indices sensoriels (une ambiance sonore agréable, des bougies) pour recréer une image positive entre nos deux cerveaux.

Faîte renaître le désir dans votre couple

La vie à deux en perpétuelle évolution

Mais le désir et l’amour, ce ne sont pas que des réactions purement hormonales ou instinctives. C’est aussi une construction cérébrale complexe : “L’amour est un jeu entre deux cerveaux impliquant de nombreux cycles d’interrogation et d’approbation à plusieurs niveaux” explique Lucy Vincent.
Chacun des deux partenaires traverse la vie en évoluant, et donc en changeant, sans cesser pour autant d’être en “partenariat amoureux” avec le cerveau de l’autre. Un partenariat qui parfois est déphasé, avec à la clé ce qu’on appelle des “coupures du cycle d’interrogation”. Concrètement, le partenaire ne renvoie plus les réponses qu’on attend… Et la crise menace. Il faut savoir que c’est un jeu qui ne se termine jamais, impliquant si on tient à garder son jules au chaud, un renouvellement constant des divers points d’attachement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>